Le Village de Balagué

Le Village
Situé à l'extrémité de la vallée, à 650 m d'altitude, Balagué possède des maisons pittoresques, combinant le bois et la pierre dont le plan est en L. Cette disposition protège la cour et les balcons des intempéries venant de l'ouest ou du nord. Les balcons qui servaient au séchage des récoltes, sont couverts par la toiture du bâtiment principal afin d'être abrités de la pluie. Le four à pain de forme semi-sphérique, placé en extérieur des murs, avance en encorbellement.

Près du village, sur une bute, se trouvent les ruines de la Tour Sainte Catherinerestes d'une fortification datant du XIIème siècle.

Son église de caractère roman ferme l'extrémité Ouest du village. Un cadran solaire pare son mur Sud.

Vous ne quitterez pas Balagué sans avoir visité  le Musée de la Mémoire Paysanne.

Balagué ne possède aucun commerce, cependant,

Un Boulanger passe les mardi, jeudi et samedi matin

Un Boucher-Charcutier le jeudi matin,

Un Epicier le vendredi matin.

A Castillon-en-Couserans (8Km)  tous les commerces sont disponibles :

Petit Super-Marché, boulangerie, boucherie-charcuterie, pharmacie...

A Saint-Girons, Saint-Lizier (15Km) Carrefour, Intermarché, Leader Price, Lidle...

 

Où manger ?

 

Les granges d'Estive de Balagué

Un peu plus haut, sur le versant, on trouve des granges d'estive ou "bordails" datant de la fin du XVII ème et du début du XVIII ème siècle, dans un paysage de bocage. Ces granges avaient pour fonction de stocker le fourrage et d'abriter les animaux durant la période hivernale. Situées très près des prairies de fauche, le foin était entassé au grenier par une porte à l'arrière ou sur le côté Est du bâtiment à hauteur des chariots. Le rez-de-chaussée était occupé par les animaux, régulièrement on faisait tomber le foin dans les mangeoires pour nourrir les animaux.

 

L'été, des familles entières du village vivaient dans les "bordails" pour participer aux durs travaux de la fenaison. 

 

Alors que les tracteurs apparaissaient en plaine au village, en montagne, dans les "bordails", on fauchait encore à la faux, parfois, lorsque la pente du terrain le permettait, à la moto faucheuse qu'il fallait démonter pour la transporter à dos d'âne ou de mulet.

 

L'hiver, une seule personne partait tôt le matin pour la journée, à dos de mulet ou d'âne, vers les granges d'estive (Lachein, Bastiros, le Sarrat...) pour s'occuper des animaux : les nourrir, les traire etc... On changeait de grange lorsque les provisions de foin s'amenuisaient.

 

Cadran Solaire 1862
Cadran Solaire 1862

En 1982, Balagué a servi de décor au tournage du film de Daniel Vigne, "Le retour de Martin Guerre" avec Nathalie Baye, Gérard Depardieu et Bernard Pierre Donnadieu. C'est l'histoire d'une usurpation d'identité qui se déroula en réalité à Artigat, village de la vallée de la Lèze, non loin de Balagué. Martin Guerre, jeune marié, disparait de son village pour y revenir douze ans plus tard et s'apercevoir qu'un autre avait pris sa place.

Martin Guerre, le retour au village 

Documentaire de Daniel Vigne trente ans après le film

 

                                                                                                                

 

 

Vous ne quitterez pas le Couserans sans avoir apprécié ses spécialités :

                                Sa charcuterie,

                                Ses fromages de montagne,

                                Sa cuisine, ses cèpes et ses truites,

                                Ses croustades de pays, Nathalie "Croustades" à Moulis,

                                Ses produits du Terroir labellisés Marque Parc,

                                Ses apéritifs : Octani, Hypocras, Sambuc.

                                

 

 

 

 

Toute la gastronomie ariègeoise.

Gites de France 09

Contact

Où sommes nous ?


Réservation : 

SASU Gîtes de France Ariège

Maison du tourisme

2 Bd du Sud- BP 30143

09 000 FOIX

Tel : 05 64 25 05 67

reservation@gites-de-france-                              ariege.com

 

Réservez !